Rechercher une annonce
Actualité
26/07/2017, 00h28
Toutes les actualités

Partenaires

L'ADEME - Un partenaire privilégié du territoire

L’ADEME Réunion – Un partenaire privilégié

L'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME) participe à la mise en œuvre des politiques publiques dans les domaines de l'environnement, de l'énergie et du développement durable. Afin de leur permettre de progresser dans leur démarche environnementale, l'agence met à disposition des entreprises, des collectivités locales, des pouvoirs publics et du grand public, ses capacités d'expertise et de conseil.

Elle aide en outre au financement de projets, de la recherche à la mise en œuvre et ce, dans les domaines suivants : la gestion des déchets, la préservation des sols, l'efficacité énergétique et les énergies renouvelables, la qualité de l'air et la lutte contre le bruit.

La prévention est l’un des grands objectifs du Grenelle de l’Environnement : renforcer la réduction à la source des déchets La directive déchets du 19 novembre 2008 transposée par l’ordonnance 2010-1579 du 17 décembre 2010 priorise les opérations de prévention à tous les autres modes de gestion des déchets.

Quand on parle de prévention des déchets, on parle de :

Prévention quantitative : éviter de produire un déchet

Prévention qualitative : réduire la dangerosité, la nocivité des déchets produits

La prévention des déchets se situe en amont du cycle de vie des produits et des services. C’est lorsque le déchet est créé (produit abandonné) que l’on commence à parler de gestion des déchets. Retrouvez toutes ces notions dans le document à télécharger dans la section « Documentation et Liens utiles » : Prévention des entreprises.

Localement, l’ADEME Réunion se positionne sur la thématique de la prévention et de la réduction des déchets à la source au travers de divers projets qu’elle pilote ou qu’elle soutient. L’objectif étant d’inciter les entreprises à initier des démarches pour prévenir la production de leurs déchets et de les accompagner dans ces démarches (technique, outils & financier).

On peut citer notamment les opérations collectives « réduction à la source et prévention » qui sont des déclinaisons de l’opération nationale « objectif déchets –10% » (année 2008/2009), ou encore les formations dispensées sur le thème de « la prévention des déchets en entreprise » en 2010, le séminaire sur la réduction des emballages par l’écoconception en 2011 et sa déclinaison pratique en action collective « L’écoconception via l’amélioration des emballages » en 2013.

La Bourse Aux Matériaux propose un service de mise en relation pour professionnels (industriels et professionnels du BTP) destiné à promouvoir le réemploi et la réutilisation de matériaux ou matériel n’étant plus utilisé par leur propriétaire. « Les déchets des uns étant souvent la matière première des autres », l’ADEME s’est tout naturellement associé à ce projet qui s’inscrit dans une démarche préventive et qui offre au territoire un outil supplémentaire pour tenter de réduire le gisement de déchets.

Pour plus d’informations sur les missions et les services de l’ADEME, rendez-vous sur le site de l’ADEME :

 www2.ademe.fr/servlet/KBaseShow

 www.reduisonsnosdechets.fr/

FRBTP, l'une des plus anciennes organisations professionnelles de La Réunion

Créée en 1952, la Fédération Réunionnaise du BTP réunit des hommes et des femmes qui partagent une même passion de construire, en privilégiant des rapports fondés sur les valeurs humaines et les qualités professionnelles.

Elle regroupe des Entrepreneurs et des Artisans du Bâtiment et des Travaux Publics :

  • qui ont les mêmes préoccupations.
  • qui travaillent à promouvoir la même Profession.

La FRBTP représente localement la FFB et la FNTP.
Les entreprises réunionnaises du BTP sont depuis toujours conscientes de l’enjeu du traitement des déchets.

Force de proposition, la FRBTP invita début 2003 l’Etat, les élus et les représentants de l’économie locale à se pencher sur l’environnement dans les métiers du BTP lors d’une assemblée générale ouverte.

Cette impulsion permit la mise en place le plan de gestion des déchets du BTP qui fut finalisé fin 2004 par la CER BTP, représentant de l’ensemble des acteurs de la filière construction à la Réunion.

En 10 ans, d’importants progrès ont étés réalisés, les filières se sont structurées et les exemples de chantiers propres exemplaires, démontrant le savoir-faire de nos entreprises, ne manquent pas sur notre île.

 

SCPR : De grandes idées naissent de la pierre !

Créée en 1965, la Société de Concassage et de Préfabrication de La Réunion (SCPR) est un acteur incontournable du BTP à La Réunion. Elle propose une large gamme de produits (granulats, produits bétons, BPE), pour la plupart aujourd’hui certifiés NF, CE et GEOCERT. SCPR est également certifiée ISO 9001 depuis 2011 sur l’ensemble de ses sites.

La SCPR est aussi un acteur engagé dans le développement durable avec la mise en place d’une démarche éco-responsable au sein de l’entreprise. Elle s’investit notamment dans : la récupération des eaux de pluies, le recyclage des eaux de process, la remise en état des sites d’extraction, le conditionnement de produits auto-portés sans palettes (Eco-palettes), la mise en place d’un tri sélectif sur les sites.

Soucieuse d’apporter des solutions aux besoins des professionnels, la SCPR a créé en 2010 une plateforme de valorisation des déchets du bâtiment : l’Eco-Tri.
Cette structure offre une filière de traitement spécifique et adaptée aux déchets des professionnels du BTP.
Recevant les déchets inertes et les déchets non dangereux en mélange, cette plateforme regroupe, tri et valorise la fraction des inertes recyclables en graves.

L’Eco-tri présente de multiples avantages :

  • une garantie de traçabilité des déchets,
  • un outil supplémentaire de protection de l’environnement grâce au tri sélectif et au recyclage des déchets inertes les plus courants du BTP,
  • un appui indispensable aux centres de stockage de déchets ultimes en offrant une filière alternative à l’enfouissement,
  • une contribution rationnelle des ressources non renouvelables en granulats à La Réunion.

Depuis 2011 et l’obtention de la certification ISO 9001, SCPR a décidé de pousser sa démarche éco-responsable en s’engageant dans une démarche de triple certification comprenant la certification environnementale ISO 14001 et OHSAS 18001.

 

HOLCIM OUTRE MER, engagé dans le développement durable

Nous développons depuis plusieurs années une politique volontariste en matière d’environnement (certifié ISO 14001 depuis 2004) afin d'intégrer au mieux le développement durable au cœur de nos modes de fonctionnement. Holcim Outre-Mer met en œuvre des actions concrètes et pérennes qui s’articulent autour des piliers suivants:

  • Offrir de la valeur ajoutée à nos partenaires ;
  • Promouvoir l'image de notre entreprise citoyenne, respectueuse de son environnement et poursuivre une démarche constructive de développement durable et sain ;
  • Améliorer continuellement notre performance environnementale et valoriser les déchets industriels ;

Quelques exemples d’actions concrètes dans différents domaines :

  • Préservation des ressources naturelles
    Les ressources sont limitées, Holcim les utilise de façon réfléchie. Nous avons instauré une politique de gestion de l'eau sur tous nos sites. Nous anticipons également les évolutions possibles de nos activités afin de préparer de nouveaux modes de production durable, nos achats et investissements intègrent ainsi toujours le volet environnemental.
  • Maîtrise des émissions de poussières
    Sur nos sites ou hors site lors du transport des matières premières, nous avons pris des mesures de réduction de nos impacts.
  • Protection contre le bruit
    Après avoir mené des études acoustiques, nous avons travaillé sur la réduction des nuisances occasionnées par les émissions de bruit en insonorisant les équipements pour respecter les communautés environnantes et améliorer le bien-être au travail.
  • Conduire tout en respectant l’environnement
    Tous nos collaborateurs conduisant des engins ou des voitures de l’entreprise sont formés à la conduite économique afin de limiter les rejets de CO2 dans l’atmosphère.
  • Valoriser les déchets
    De nombreux déchets peuvent être transformés, ce qui évite leur mise en décharge. Le tri sélectif fonctionne sur notre site du Port et nous travaillons à la réduction à la source de nos déchets. Nous valorisons également le sulfo-gypse et bientôt le plâtre sous-produits industriels, dans les process de fabrication de nos produits.
    La réduction des impacts environnementaux grâce à l’échange, le don ou la cession de matériaux entre professionnels répond totalement aux objectifs de la politique environnementale du groupe Holcim. Nous estimons donc utile d’encourager et de soutenir ce type de projet.
    Le réemploi et la réduction des déchets à la source sont deux moyens d’améliorer la protection de notre environnement et doivent donc être le plus largement possible répandus et valorisés.

 

LAFARGE : Un acteur engagé sur le territoire

Certifiés ISO 14001 par l’AFAQ-AFNOR depuis 2004 pour notre terminal cimentier, notre engagement environnemental s’inscrit sur le long terme. Soucieux de limiter l’impact de nos activités industrielles, notre objectif est d’assurer l’amélioration continue de notre performance environnementale.

C’est ce que nous avons réaffirmé dernièrement en présentant à l’ensemble de nos partenaires et de nos collaborateurs du terminal cimentier, notre nouvelle politique environnement qui marque notre engagement à contribuer à la protection de l’environnement, de la santé humaine et du bien-être de tous, à lutter contre le changement climatique et pour la préservation de la nature. Un moment fort de cette présentation a été la signature par chacun de nos collaborateurs de notre charte environnement, qui représente leur engagement au quotidien.

Conscients d’évoluer au sein d’une nature d’exception et dans la lignée des engagements pris par notre groupe, les activités LAFARGE à La Réunion visent, localement, un emploi plus efficace des ressources naturelles et énergétiques, une émission minimale de rejets atmosphériques et aqueux, mais également une production minimale de déchets par la réduction à la source et le soutien au recyclage des matériaux.

Il nous a ainsi paru pertinent, suivant ce principe de prévention, de nous associer à ce projet de bourse aux matériaux qui s’inscrit dans la continuité des différents outils que nous développons, tels que nos plateformes de tri et de recyclage de déchets inertes, mais également dans une optique de de soutien aux projets du territoire.

 

LE CONSEIL GENERAL DE LA REUNION

Un acteur impliqué dans la gestion des déchets!

Outre le Plan Départemental de Prévention et de Gestion des Déchets Non Dangereux, la loi Grenelle 2 a rendu les plans de prévention et de gestion des déchets du BTP obligatoires et en a confié l'élaboration aux Conseils généraux.

Ainsi, le département de La Réunion possède la double compétence en matière de gestion des déchets non dangereux et de gestion des déchets du BTP. 

Ce plan départemental de gestion des déchets du BTP évalue le gisement et les capacités de traitement des déchets du BTP à l'échelle d'un département, identifie les pratiques des professionnels, énonce des priorités et fixe des objectifs de valorisation et de diminution des quantités stockées. Il privilégie aussi l’utilisation des matériaux recyclés dans les chantiers du bâtiment et des travaux publics afin d’instaurer des débouchés pérennes et d’économiser les ressources de matériaux non renouvelables.

Le plan est élaboré à l’initiative et sous la responsabilité de la présidente du Conseil Général de La Réunion, qui sera assistée dans sa mission par une commission consultative, désignée par l’Assemblée Plénière et composée de représentants du conseil général, du conseil régional, des communes et de leurs groupements, de l’État, des chambres consulaires, des organismes publics intéressés, des professionnels concernés, des associations agréées de protection de l’environnement et des associations agréées de consommateurs.

Bien avant l’attribution de cette nouvelle compétence, le Conseil Général s’est impliqué financièrement aux côtés de la CER BTP depuis le début de la mission.

Il participe à tous les travaux engagés par la Cellule et est signataire de la charte des bonnes pratiques de gestion des déchets du BTP en tant que maître d’ouvrage.

www.cg974.fr/index.php/Environnement.html

 

 

LA REGION REUNION

La Région Réunion soutient fortement la prévention et la gestion des déchets du BTP.

Au titre de sa compétence en matière de développement économique, la Région soutient et accompagne les projets des entreprises pour la prévention, le tri et la valorisation des déchets du BTP.

Depuis la création de la CER-BTP, la Collectivité régionale contribue activement à l’ensemble des initiatives  menés par la Cellule. Elle apporte ainsi son soutien financier pour la mission d'animation de la filière BTP.

Par ailleurs, la signature de la "charte des bonnes pratiques de gestion des déchets de chantier de 2012" par la Région, s'inscrit dans une démarche de gestion des déchets du BTP respectueuse à la fois de l’environnement et de la réglementation.

Plus d'informationn sur : www.regionreunion.com